CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Au bord de l’effondrement, l’EDH se montre agressif et ambitieux

dimanche 4 novembre 2012 par Administrator

Sujette à de nombreuses critiques, enchevêtrée de dettes et d’une gestion chaotique, l’EDH est au bord du goufre. Face à cette menace, la direction générale de la compagnie réagit. Elle promet de tout mettre en oeuvre en vue de remonter la barre.

D’un visage serein et d’une voix énergique, les dirigeants de la compagnie publique d’électricité ont, lors d’une conférence de presse le mercredi 31 octobre 2012, présenté le profil actuel de la compagnie et les mesures qu’ils entreprennent en vue de redresser la situation. « L’EDH entend fournir un service amélioré à sa clientèle, promet Andress Appolon, directrice générale de la compagnie. Agressif, ambitieux mais réaliste, le plan d’action 2012-2013 est une matérialisation de l’état d’urgence décrété par le gouvernement dans le secteur de l’énergie électrique le 15 août dernier ».

La compagnie était quasiment délaissée pendant les 20 dernières années. Près de 6 ans sans qu’aucun audit n’ait été réalisé, un cumul de dettes envers les fournisseurs, la vétusté du réseau et une balance commerciale constamment déficitaire. « Le dernier investissement dans le réseau date de 1984, précise Mme Apollon. La compagnie perd chaque mois près de 18 millions de gourdes. Ce qui explique le déficit de 10 milliards de gourdes enregistré sur l’exercice 2010-2011.

Les réponses

Le plan 2012-2013 de l’EDH présente un ensemble d’actions axé sur le renforcement des trois piliers de l’entreprise : la commercialisation, la distribution et la production. Tout un programme en vue de la modernisation de la compagnie. « L’attention est déplacée de la production vers la commercialisation, lance Andress Appollon. La direction veut plus que doubler les recettes de la compagnie. Soit passer de 4,2 milliards à 9,1 milliards de gourdes de revenu commercial annuel. Afin d’y arriver, elle entend procéder à des réparations sur le réseau, débrancher les prises clandestines à travers le programme d’enlèvement des prises illicites, augmenter son taux de facturation de 33% à 54% par l’installation de 110 000 compteurs, la cessation des alimentations collectives et l’augmentation du taux de recouvrement de 65% à 95% et la récupération d’au moins 900 millions de gourdes des 6,2 milliards de créances de ses clients.

De plus, la direction annonce un grand coup de balai interne en vue de rationaliser chaque fait et geste de la compagnie. Un audit régulier, un état financier tous les ans, un budget discuté en conseil d’administration et en conseil de direction sont en perspective pour les 11 prochains mois. Les dirigeants multiplient les réunions avec les élus locaux et appellent à la diligence du personnel pour la réussite de ce plan de relance.

En ce qui concerne la production, 5 sous-stations sont prévues pour la zone métropolitaine de Port-au-Prince, dont l’un à Tabarre actuellement alimentée par la sous-station de Pétion-Ville.

A propos des informations faisant état de l’énormité des dettes de la compagnie envers ses fournisseurs, "l’entreprise publique fait des efforts pour honorer ses engagements financiers et être à même de couvrir les dépenses d’opération, souligne Rosny Grandt, directeur commercial. Un projet de loi est soumis au Parlement pour permettre à l’institution de revêtir l’autorité nécessaire pour sanctionner les fraudeurs.

Dumas Maçon








Accueil | Plan du site | info visites 321063

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site FOIRE D’OPINIONS  Suivre la vie du site Textes d’Opinion   Politique de publication

Haitimonde Network