CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Au Canada, des compatriotes font la promotion du créole !

mardi 16 octobre 2012 par Administrator

Du 1-30 octobre, KEPKAA fait la promotion du créole. Le jeu vaut la chandelle parce que, en plus de dix millions d’Haïtiens, deux autres millions de personnes ont le créole comme langue maternelle.

Depuis dix ans déjà, des compatriotes et autres créolophones vivant au Québec s’approprient le mois d’octobre comme étant celui du créole (langue et culture). C’est autour du thème « Femme créole, force de nos 10 ans » que le Comité International pour la promotion du créole et de l’alphabétisation (sigle créole : KEPKAA) célèbre la 10e édition du mois du créole. Chaque année, KEPKAA organise maintes activités culturelles dans le cadre de ces célébrations consistant à faire la promotion du créole et de l’alphabétisation.

Au début, ce n’était qu’un simple espace de réflexion sur la culture haïtienne. De nos jours, tout au cours du mois d’octobre (du 1-30), artistes et intellectuels venant de tout l’espace créolophone mettent en valeur la diversité de la culture créolophone dont la langue, la peinture, la sculpture, la littérature, le théâtre, la musique, la danse, la gastronomie et la mode de divers peuples parlant créole.

Par ailleurs, en vue d’inscrire la promotion du créole dans la durée, KEPKAA propose des cours à l’intention des étrangers désirant parler, lire et écrire l’haïtien. D’après ce que nous lisons sur le site du KEPKAA, « ce cours s’étend sur douze semaines consécutives d’une durée de trois heures par semaine. La méthodologie veut que les apprenants soient mis en situation de communication avec, entre autres, des locuteurs créolophones ».

Ce cours consiste à initier l’apprenant à la lecture, à la production orale, à l’écoute, et au système d’écriture de l’haïtien, essentiellement basé sur la phonétique. La langue est donc abordée dans toute sa richesse lexicale et culturelle. D’un autre côté, le « KEPKAA propose, depuis 2003, un service de traduction de l’haïtien vers le français, l’anglais, l‘espagnol, lit-on sur le site.

« Ce réseau, informe le site, rassemble des traducteurs créolophones, francophones, anglophones et hispanophones expérimentés. KEPKAA compte parmi ses clients des agences de traduction, des entreprises du secteur privé, des sociétés d’état du gouvernement Canadien, des maisons d’édition et plusieurs artistes chanteurs. Nombreuses sont les traductions du KEPKAA qui sont sur des sites web de certains ministères du gouvernement du Québec ».

Somme toute, ce mois de promotion du créole tenue à l’initiative du KEPKAA favorise la rencontre, le dialogue et l’échange entre les acteurs des différentes cultures créolophones. Pour preuve, la direction du KEPKAA a choisi cette année la canadienne Honey A. Dresher comme Présidente d’honneur et Marie-Laure M. Rozas, guadeloupéenne d’origine, comme Porte-parole de la 10e édition du mois du créole.

Grâce à leur parcours, ces femmes passent de présentation ! La présidente d’honneur est présentée comme une : figure connue dans les domaines de la diversité culturelle et de la radiodiffusion au Canada. Honey A. Dresher a une feuille de route internationale et diversifiée. La Porte-parole, quant à elle, est une « artiste multidisciplinaire, animatrice, organisatrice et conceptrice de projets en interculturel » à Montréal.

Antoine-Hubert Louis

antoinhubert@hotmail.com








Accueil | Plan du site | info visites 297018

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site SPORTS & CULTURE  Suivre la vie du site Arts & Culture   Politique de publication

Haitimonde Network