CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Anacasis se porte candidat - par : Danio Darius, Le Nouvelliste

mardi 3 août 2010 par William Toussaint

Anacacis Jean Hector dévoile son intention de devenir président d’Haiti

Haïti : Rendue publique ce lundi, la nouvelle s’est répandue comme une traînée de poudre et a suscité plein de remous. Jean Hector Anacacis, sénateur de la République est candidat à la présidence. « Je suis candidat pour la plateforme INITE sous la bannière d’un autre parti politique », a déclaré le parlementaire qui s’est réservé le droit de ne pas révéler l’identité de cette formation politique. Le sénateur confie toutefois qu’il continue des discussions avec les responsables de nombreuses formations politiques parmi lesquels ceux du Mouvement pour la Reconstruction Nationale (MRN). Une rencontre était prévue ce lundi soir entre le candidat et le directoire de la Coalition pour le Renouveau Haïtien (COREH).

Cette décision, explique l’aspirant président qui intervenait sur les ondes de Radio Magik 9, s’inscrit dans une démarche pour débloquer la situation au niveau de la plateforme présidentielle. « Quatre jours après l’ouverture de la période d’enregistrement des candidats aux élections du 28 novembre prochain, aucune entente n’a été trouvée sur le nom de celui ou de celle qui devrait représenter la plateforme », a déploré Anacacis, plaisant comme lui seul. Ce blocage, explique l’homme qui se dit l’ami du président de la République, est dû au fait que tous les membres du directoire de la structure ont l’intention de se porter candidats aux élections sans le dévoiler clairement.

« Personne, sauf le sénateur de la Grand’Anse, Michel Clérié, n’a eu le courage de dire qu’il veut être candidat, a confié Jean Hector Anacacis, avant de révéler que l’intention de son collègue a été ridiculisée. Même l’ancien Premier ministre, Jacques Edouard Alexis, dont le nom avait été cité pendant longtemps comme le candidat le mieux placé pour représenter l’INITE ne s’est pas clairement manifesté », a-t-il ajouté, tout en qualifiant de malicieuse l’attitude des membres de la plateforme présidentielle.

« J’ai déjà réuni tous mes documents nécessaires », a confié le candidat dont la décision serait une stratégie pour éviter l’éclatement de la structure dont il n’a jamais été membre. « Les positions que j’ai toujours prises en faveur de la plateforme m’autorisent à me présenter pour l’INITE aux prochaines élections », déclare Anacacis, qui rappelle avoir été l’une des pièces maîtresses dans la ratification de l’ancien Premier ministre Michèle Duvivier Pierre-Louis.

Un candidat aux multiples atouts

Il existe plusieurs éléments qui, aux yeux d’Anacacis, lui donnent un sérieux avantage pour devenir le prochain président d’Haïti. « J’ai déjà fait mes preuves dans 35 bidonvilles du pays », s’est félicité le parlementaire qui se voit déjà avec l’écharpe présidentielle passée autour du cou. Dans ces quartiers populaires, le parlementaire élu sous la bannière de LESPWA dit avoir déjà entrepris de nombreux projets sociaux portant sur divers aspects. Des travaux qui, dit-il, lui ont valu son élection aux législatives de 2006.

A moins de cinq jours de la fin de la période des inscriptions, le sénateur prétend avoir déjà la bénédiction de plusieurs secteurs. « J’ai déjà consulté des membres du secteur privé et de la classe politique. Ils sont tous favorables à ma candidature », se réjouit-il.

Anacacis Jean Hector s’est par ailleurs présenté comme un politicien sérieux qui est toujours resté loin des manoeuvres et des combines, caractéristiques de l’action politique en Haïti. « Je n’ai jamais été de mèche avec des secteurs corrompus du pays », a-t-il lâché avec fierté.

Contre tout programme politique traditionnel

« Point n’est besoin de me demander si mes idées s’inscrivent dans le cadre d’un programme politique. Je n’en ai pas besoin. Mon programme, dit-il, se trouve au sein du peuple. D’ailleurs, poursuit -il, c’est aux secteurs eux-mêmes qu’il revient de déterminer ce dont ils ont besoin pour se relever. Anacacis entend par là dépasser tout fétichisme d’un programme politique qui souvent ne correspond nullement à la réalité. Anacacis toutefois entend faire de la redynamisation du système éducatif haïtien et de la recapitalisation de la classe moyenne les grands axes de ses actions une fois arrivé au pouvoir.

Avec déjà comme slogan de campagne « fòk tout moun jwenn, tout moun dwe jwenn, tout moun pral jwenn », Anacacis se veut un rassembleur. « Nous devons désormais unir nos capacités pour sortir le pays de son impasse », croit-il dur comme fer. D’ailleurs, précise-t-il, je ne connais ni opposants ni partisans du pouvoir en place. Nous sommes tous des Haïtiens.

Danio Darius

daniodarius001@yahoo.com








Accueil | Plan du site | info visites 316579

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site FOIRE D’OPINIONS  Suivre la vie du site Haiti - Elections Présidentielles du 28 Novembre (...)   Politique de publication

Haitimonde Network