CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Amnesty International veut la poursuite de la procédure judiciaire contre Duvalier

vendredi 23 septembre 2011 par Administrator

Les responsables d’Amnesty International ont relancé hier le débat autour de l’enquête judiciaire sur l’ex dictateur Jean Claude Duvalier. Amnesty International exhorte les autorités haïtiennes à déférer à la justice l’ancien président Jean-Claude Duvalier pour les violations des droits humains commises sous son régime entre 1971 et 1986.

Un conseiller spécial d’Amnesty International, Javier Zuniga, a mis l’accent sur la nécessité pour que la nouvelle administration manifeste la volonté politique de respecter ses obligations internationales et d’accomplir son devoir envers toutes les victimes de ces atteintes aux droits humains. « Il existe suffisamment d’éléments permettant de poursuivre en justice Jean-Claude Duvalier pour les nombreux cas de détention arbitraire, de torture, de mort en détention, d’homicide et de disparition qui ont eu lieu sous son régime et dont certains s’apparentent à des crimes contre l’humanité, a-t-il précisé.

Cet appel coïncide avec la publication d’un nouveau rapport contenant des témoignages de détentions arbitraires, de torture, de morts en détention, d’homicides et de disparitions survenus durant les années de présidence de Jean-Claude Duvalier.

Cependant pour les proches de Duvalier l’appel d’Amnesty coïncide avec le 22 septembre, qui commémore l’entrée en fonction de François Duvalier. Osner Févry, éminent juriste haïtien, fustige le comportement des responsables de cette organisation qui veulent saboter les efforts de réconciliation nationale. Critiquant vertement les experts étrangers, dont Michel Forst, expert indépendant de l’ONU, qui violent les principes élémentaires du droit haïtien.

Professeur de droit international, M. Févry rappelle qu’il y a eu des violations des droits humains sous les gouvernements de Duvalier, d’Aristide et de Préval. Il assure que nombre de ces dossiers, prescrits après 25 ans, sont irrecevables. Nous n’avons pas besoin des discours qui divise dit-il craignant que des procès contre Duvalier et Aristide ne plongent le pays dans la guerre civile.

M. Févry prône la formation d’un forum des anciens présidents afin de donner le coup d’envoi de cette réconciliation indispensable pour la remobilisation des forces armées et le départ des troupes étrangères.








Accueil | Plan du site | info visites 314705

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site NOUVELLES D’HAITI  Suivre la vie du site Revue de la Presse en Haiti   Politique de publication

Haitimonde Network