CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

8 candidats pour un retour de l’armée en Haïti !

lundi 18 octobre 2010 par Administrator

Cinq candidats à la présidentielle en Haïti : Eric Smarcki Charles (Parti de l’Evolution Nationale Haïtienne PENH), Dr. Josette Bijou (Indépendante), Génard Joseph (Groupement Solidarité), Dr. Gérard Blot (Platfòm 16 Désanm) et Garaudy Laguerre (Mouvman Wozo), ont participé samedi à un forum organisé par l’université de Tampa Bay au Eckerd College à Saint-Pétersbourg devant une assemblée réduite d’environ 150 personnes dont une majorité d’étudiant.

Edwin Paraison, le Ministre des Haïtien vivant à l’étranger était présent à ce forum et à déclaré « Le soutien des citoyens de la diaspora est cruciale pour l’économie d’Haïti [...] La diaspora peut aider et influencer leurs amis et familles en Haïti pour voter pour vous mais a besoin de connaître vos plans »

Durant ce forum, les candidats qui ont dû répondre a 10 questions préparées par les étudiants ont fait des promesses générales et vagues relativement similaires. La 5 ème question a retenu notre attention « Êtes-vous pour l’armée qui va accompagner la police, car la Minustah doit laisser un jour le pays ? »

Garaudy Laguerre (Mouvman Wozo) pense que la police nationale ne peut pas assurer la sécurité du pays sans l’aide de la Minustah. « La police a toujours été aidée par la Minustah » a-t-il rappelé. Il est convaincu qu’il faut une armée pour défendre le territoire et les intérêts d’Haiti.

Génard Joseph (Groupement Solidarité) pense quant à lui, qu’il faut sécuriser le pays. Il a tenu a rappelé que la constitution parlait de 2 forces de sécurité. Il veut un pays avec son armée. La Nation a été créée par l’armée. Haiti a besoin d’une armée pour lutter contre la délinquance et qui aidera les paysans [?]. L’armée est nécessaire.

Eric Smarcki Charles (Parti de l’Evolution Nationale Haïtienne PENH) pense qu’il faut une armée pour surveiller les côtes d’Haiti, pour aider en cas de catastrophe naturelle et qui luttera contre les trafiquants de drogue.

Dr. Gérard Blot (Platfòm 16 Désanm) pense qu’une armée est indispensable. Précisant que l’armée n’est pas la police, « Le militaire meurt avec son arme en main » [?] Il constate que l’insécurité augmente à chaque fois qu’il faut renouveler le mandat de la Minustah. Et qu’il faudra préparer le départ de la Minustah.

Dr. Josette Bijou (candidate indépendante), pense elle aussi que l’armée est nécessaire. Elle pense que cette armée aura un rôle social. Elle pense que les gens sont souvent devenus violents parcequ’ils sont marginalisées et qu’il faudra travailler en particulier avec les gens des bidonvilles.

A ces 5 candidats s’ajoutent, Charles Henri Baker (Respè ), Jacques-Edouard Alexis (Mobilisation pour le Progrès d’Haïti (MPH)) et Jean-Hector Anacacis (Mouvement Démocratique de la Jeunesse Haïtienne (MODEJHA) ) qui se sont eux aussi prononcé sur le rétablissement d’une armée en Haïti, armée qui fut dissoute en 1995/96 par le Président Jean Bertrand Artistide. 8 candidats sur 19 (soit près de 50% des candidats) ont pris clairement position pour le retour d’une armée en Haïti s’ils étaient élus.








Accueil | Plan du site | info visites 331567

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site FOIRE D’OPINIONS  Suivre la vie du site Haiti - Elections Présidentielles du 28 Novembre (...)   Politique de publication

Haitimonde Network