CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

5 ans sans salaire comme directeur du lycée Capois La Mort

mercredi 11 avril 2012 par Administrator

Ayant obtenu sa lettre de service comme directeur du lycée Capois La Mort de Ouanaminthe depuis 2007, Etizard Tany s’est, depuis lors, battu pour garder le seul lycée de Ouanaminthe, ville frontalière peuplée de plus de cent mille habitants, en fonctionnement malgré des inattentions de l’Etat. Mais depuis cinq ans, il n’a pas bénéficié du fruit de son travail.

Haïti : Élevé au rang de directeur du lycée Capois La Mort de Ouanaminthe sous le gouvernement Préval/Alexis, Etizard Tany dit consentir des efforts pour garder cet établissement scolaire compétitif avec un corps professoral réduit. Mais depuis qu’il est devenu directeur du lycée, M. Tany n’a reçu le moindre sou. « Je n’ai jamais reçu mon salaire comme directeur de ce lycée depuis les 5 années passées à la tête de cet établissement », témoigne M. Tany, qui oeuvre dans l’enseignement depuis plusieurs décennies.

La finalité du travail est en fait de rapporter un capital pour assurer sa survie et celle de sa famille. Qu’en est-il de M. Etizard Tany dont ses chèques sont restés bloqués ? « Le plus clair de ma vie passe dans l’enseignement. Je survis à partir de mes chèques comme professeur du lycée. Mes chaires sont payées », indique le directeur du lycée de 2 526 élèves dont 1 049 filles.

Placé sur un terrain non équipé, le lycée Capois La Mort de Ouanaminthe peut toutefois se vanter pour les activités sportives. Malgré le manque d’infrastructure, le lycée a été plusieurs fois champion dans les activités sportives organisées entre les établissements scolaires de la ville. « Ils sont très intéressés par le sport », affirme le directeur, faisant remarquer que deux classes du lycée sont logées chez les pères, en raison d’insuffisance de salles. « Il y a des jeunes intéressants qui veulent apprendre, mais l’Etat n’a pas encore doté certains lycées d’infrastructures suffisantes », indique-t-il, regrettant toutefois des cas de perdition scolaire pour des raisons de grossesse précoce.

La gestion du lycée Capois La Mort de Ouanaminthe n’est pas sans peine pour le directeur Etizard Tany qui dit s’adonner totalement à ses responsabilités. « Aujourd’hui, les jeunes ne sont pas les mêmes que ceux de mon temps, ils ne respectent rien ni personne », avoue le directeur, sous un ton d’abattement, en se précipitant pour ouvrir un des tiroirs de son bureau garni de deux trophées sportives gagnées lors de championnats interscolaires.

« Regardez, ces armes blanches ont été saisies dans les sacs de certains écoliers qui avaient l’intention de poignarder leurs camarades », explique Etizard Tany. Plusieurs couteaux et piques ont été présentés par le directeur pour prouver que la gestion de ce lycée n’est pas une partie de plaisir. « La direction n’est composée que du directeur, c’est ce qui rend la tâche encore plus difficile », soupire le directeur, qui souhaite avoir la récompense de ces cinq années de travail effectué au lycée de Ouanaminthe.

Carlin Michel

michelcarlin@yahoo.fr

Voir en ligne : www.lenouvelliste.com







Accueil | Plan du site | info visites 321063

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site FOIRE D’OPINIONS  Suivre la vie du site Textes d’Opinion   Politique de publication

Haitimonde Network