CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

20 pompes d’irrigation aux agriculteurs de l’Ouest

jeudi 25 avril 2013 par Administrator

12 associations de cultivateurs de différentes communes du département de l’Ouest ont reçu, samedi, 20 pompes d’irrigation de la Direction départementale agricole de l’Ouest (DDAO). Celles-ci leur permettront d’arroser plus de terres cultivables et, du coup, d’augmenter leur production. Une solution idoine aux problèmes de ces agriculteurs.

« Aujourd’hui, le ministère de l’Agriculture, via la DDAO, se réjouit de mettre 20 pompes d’irrigation à la disposition des planteurs du département de l’Ouest. » C’est avec ces mots que l’agronome Arnoux Séverin, responsable de la DDAO, a ouvert la cérémonie de remise de ces outils agricoles, samedi, au local de l’institution à Croix-des-Bouquets. Les bénéficiaires, représentés par 12 organisations, étaient venus de la plaine du Cul-de-Sac, de la région des Matheux et de celle des Palmes (Léogâne, Grand-Goâve et Petit-Goâve) pour recevoir les précieuses pompes.

Si l’on se réfère aux propos de l’agronome Séverin, tous ces endroits on besoin de beaucoup d’eau pour la culture de denrées comme le riz, le maïs, la banane et surtout les légumes que l’on cultive beaucoup dans ces plaines.

« Telle que se présente la situation de nos jours, nous ne pouvons pas nous payer le luxe de compter uniquement sur la pluie pour irriguer nos terres, a déclaré l’agronome à quelques dizaines de cultivateurs assistant à la cérémonie. Il y a près de 36 rivières et étangs dans le département de l’Ouest, dont la plupart se jettent dans la mer. Avec ces pompes, une partie de cette eau profitera à nos jardins. »

M. Séverin a fait savoir que, d’août 2012 à avril 2013, la DDAO a remis au total 28 pompes d’irrigation aux planteurs de l’Ouest. Ce qui permettra à ces derniers d’irriguer pas moins de 30 carreaux de terre de plus et de renforcer la production agricole dans la région.

Il a énuméré une série d’avantages que cette distribution effectuée par l’Etat haïtien apportera aux agriculteurs. « Avec ces pompes, les planteurs pourront multiplier par trois ou par quatre le rendement de leurs terres. De la sorte, ils diminueront ce qu’on appelle l’insécurité alimentaire ainsi que le risque de sécheresse tout en augmentant leur sécurité économique. »

Sans oublier qu’elles aideront également à l’élevage des animaux. Selon Arnoux Séverin, autant on a besoin d’eau pour cultiver, autant on en a besoin pour l’élevage des animaux. Car, a-t-il souligné, les animaux nécessitent beaucoup d’eau pour rester en santé et être productifs. « Pour cultiver 1 kg de riz, on a besoin d’environ 500 litres d’eau, a-t-il expliqué. Un cheval doit boire au moins 40 litres d’eau par jour pour être en bonne santé... »

Arnoux Séverin a cependant enjoint les bénéficiaires à bien entretenir et à gérer correctement le matériel distribué.

Prenant la parole au nom des 12 associations bénéficiaires, le cultivateur Selma Amaral a abondé dans le même sens. « Je conseille à toutes les associations de planteurs et d’éleveurs qui reçoivent ces pompes aujourd’hui de les utiliser à bon escient », a-t-il dit tout en saluant et en remerciant les autorités pour leur geste.

Jean Moïse, magistrat de Thomazeau, et Gonzague Day, délégué départemental de l’Ouest, ont également pris la parole. Ce dernier promettant d’aider les bénéficiaires pour un entretien régulier de ces précieux outils.

Bertrand Mercéus

merceusb@yahoo.fr








Accueil | Plan du site | info visites 319413

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site FOIRE D’OPINIONS  Suivre la vie du site Textes d’Opinion   Politique de publication

Haitimonde Network