CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

150 techniciens de Haïti Tec sur le marché du travail

vendredi 3 août 2012 par Administrator

Des étudiants de plusieurs promotions du centre de formation technique et professionnelle, Haïti Tec, ont reçu, le 2 août 2012, leurs parchemins, scellant ainsi la fin de leur cycle d’études. Cette cérémonie de collation de diplômes, laquelle s’est tenue dans les jardins du Parc historique de la Canne à Sucre (Tabarre), a regroupé les étudiants en formation en génie des affaires, en techniques de l’informatique, en génie civil et en télécommunications.

Dans l’espace qui était aménagé en la circonstance, les cent cinquante étudiants de la promotion 2010-2012 du centre de formation technique et professionnelle (Haïti Tec), vêtus de leur toge rouge et crème, ont décroché leurs diplômes en télécommunication, en génie des affaires, en génie civil et en techniques de l’informatique. Les nouveaux gradués du centre de formation technique viennent grossir le nombre des techniciens qui sortent chaque année de cette institution d’enseignement qui existe depuis dix ans et dont les capacités de formation ne sont plus à démontrer. De son perchoir de maître de cérémonie, Jackson Germain, directeur aux Affaires académiques en a profité pour présenter le programme élaboré au profit des impétrants et à la satisfaction du public.

Prenant la parole à l’ouverture de la cérémonie, la présidente du conseil d’administration de Haïti Tec, Françoise Auguste Marzouka, a commencé par remercier les parents qui lui ont confié leurs enfants, et les professeurs qui ont collaboré avec la direction. Elle n’a pas raté l’occasion pour vendre l’institution en soulignant que le parcours a été long et difficile. Toujours positive dans ses propos, Mme Marzouka a précisé à l’assistance que ces jeunes cadres sont prêts à mettre leurs connaissances fraîchement acquises à Haïti Tec au service du pays.

Après un moment de pause musicale, c’était l’occasion pour le P.D.G. de Rhum Barbancourt, Thierry Nader, qui a bien voulu parrainer cette promotion, de prononcer son discours. D’entrée de jeu, il a rendu un hommage aux membres fondateurs du fait qu’ils ont eu l’idée de créer une institution qui œuvre dans la formation de jeunes techniciens en Haïti. « Vous avez choisi une voie étroite et difficile où la compétition est rude », a lancé le parrain à ses filleuls. « Mais cependant, vous devez rester fidèles aux principes et aux valeurs qui vous ont été inculqués. Je vous souhaite succès et épanouissement dans votre carrière professionnelle. »

De son côté, la marraine de la promotion, Marie Josée Garnier, présidente de l’Institut des sciences de management, dans son allocution de circonstance, a prodigué des conseils salutaires à ses filleuls. Elle invite les jeunes à mettre à profit toute la créativité dont ils disposent. « Dans le cadre du processus de la reconstruction nationale, le pays a besoin de cadres compétents comme vous pour impulser un nouveau dynamisme aux entreprises. Je sais que vous possédez le background suffisant pour intégrer le marché du travail. Cependant, dans votre quête d’un emploi rémunérateur beaucoup de difficultés seront sur votre chemin. Avancez et vous y arriverez. Sachez que vous avez tous la même formation de base ; néanmoins, vous avez un petit quelque chose qui fait la différence. Ce petit quelque chose, il est en vous. Il fait partie de vous, de votre personnalité. C’est votre atout. C’est-à-dire votre point fort que vous devriez mettre en avant à tous les instants », a ajouté l’ancienne ministre du Commerce, en présence de nombreuses personnalités du pays, notamment Rachell B. Madhere, directrice générale aux Affaires de American Ailrines, du représentant de l’Institut national de la Formation professionnelle (INFP), Yves Villefranche, du vice-président du Conseil d’administration de Haïti Tec, Saint-Natus Clotaire, du directeur exécutif Rhony E. Desrogène, et du responsable du Service aux étudiants, Auguste Evens.

Michaëlle Auguste Sénatus, membre fondateur de ce centre professionnel, intrrogé au cours de la cérémonie, a affirmé que les étudiants diplômés de l’institution ont jusqu’ici été placés dans plus de 206 entreprises du pays. « Cent dix-sept étudiants gèrent leurs propres entreprises. Seulement 3% des étudiants diplômés ont quitté le pays. Le taux d’employabilité est de 60% et le pourcentage de femmes inscrites à Haïti Tec est de 24%. Plus de 900 étudiants ont bénéficié jusqu’ici de bourses d’études complètes ou partielles de Haïti Tec, une institution privée à but non lucratif, enregistrée sous un régime de fondation et dûment accréditée et reconnue par l’INFP du MENFP », a précisé Mme Sénatus, soulignant que onze ans après s’être positionnée comme une école de qualité, de nombreux établissements cherchent à faire pareil.

Selon Mme Sénatus, l’approche pédagogique utilisée par ce centre professionnel se fait par la compétence, avec l’utilisation de méthodes modernes d’intervention. Elle est de plus en plus centrée sur l’apprenant et en même temps sur les besoins du marché du travail.

Amos Cincir

mcincir@lenouvelliste.com

Voir en ligne : Lenouvelliste.com







Accueil | Plan du site | info visites 321011

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site EDUCATION  Suivre la vie du site Jeunesse & Education   Politique de publication

Haitimonde Network