CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

10 000 personnes à la soirée pour Haïti - Claude Gingras, La Presse

vendredi 3 septembre 2010 par Administrator

On évalue à 10 000 personnes l’auditoire qui assistait hier soir à l’événement en plein air organisé par l’Orchestre Symphonique de Montréal au profit d’Haïti et à 60 000 $ le montant recueilli à cette fin. Cette somme provenait de la vente de 10 000 petits bracelets violets, à 5 $ pièce. Divers dons s’y sont ajoutés.


Ce que l’OSM considère comme le début de sa 77e saison avait lieu non pas à la salle Wilfrid-Pelletier - où le calendrier s’ouvre mardi soir sous la direction de Jacques Lacombe - mais de l’autre côté de la rue Saint-Urbain, sur un vaste terrain faisant face aux échafaudages éclairés de la future salle de concert.

L’orchestre était placé sous une immense conque blanche. Tout à côté, un grand écran nous montrait Kent Nagano, l’orchestre ou des groupes de musiciens. Une section du terrain était réservée à 400 personnes assises (membres du gouvernement, invités, médias), cependant que la foule, de l’autre côté de la longue clôture, était sur des chaises pliantes ou par terre.

Ignorant l’humidité accablante, Kent Nagano avait gardé la queue-de-pie des grands soirs, alors que ses musiciens étaient en chemise.

La soirée, dont la durée prévue était de deux heures, a commencé à 19 h 15, avec un quart d’heure de retard, et s’est déroulée sans entracte pour se terminer un peu avant 21 h. La pluie est venue par deux fois troubler la fête - à 19 h 45 et à 20 h 25 - mais les organisateurs avaient tout prévu et, le temps de le dire, des douzaines de capes blanches portant l’emblème Air Canada furent distribuées parmi la foule, transformant le vaste terrain en quelque campement du Ku Klux Klan.

C’est Lucien Bouchard, le président du conseil d’administration de l’OSM, qui a ouvert la soirée en annonçant le renouvellement du contrat de Kent Nagano pour trois ans à compter de septembre 2011, date où l’orchestre doit entrer dans la nouvelle salle. La foule a chaleureusement applaudi la nouvelle, mais sans l’enthousiasme débordant auquel on se serait attendu.

Le programme musical s’ouvrait avec Don Juan de Strauss et une suite de L’Oiseau de feu de Stravinsky. L’amplification, sans être carrément mauvaise, n’était absolument pas en accord avec la somptueuse sonorité de l’OSM. Il est donc à peu près impossible d’aborder le sujet de l’interprétation. Par contre, les danseurs-acrobates du Cirque Éloize ont étonné l’auditoire, et principalement les deux qui volaient au-dessus de la foule ou de l’orchestre.

Le reste du programme était plus populaire et trois personnalités haïtiennes du milieu culturel montréalais y participaient. Marie-Josée Lord a chanté Summertime avec toute sa voix et toute son âme et Dany Laferrière a lu avec émotion un récit inspiré du séisme de janvier dernier dont il fut témoin.

Luck Mervil animait la soirée. On prononce « Luck » comme « chance » en anglais, puisque lui-même annonce « Rit-churd » Strauss. De toute façon, le beau garçon de Haïti est un piètre animateur - « une très, très, très belle soirée », promet-il - et son talent de chanteur-compositeur ne mérite même pas qu’on s’y arrête.

Finissons en beauté : Nagano et l’OSM ouvrent ce soir même, à 19 h 30, la Fête de la musique de Tremblant qu’organise Angèle Dubeau.








Accueil | Plan du site | info visites 321063

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site LA DIASPORA & LES ECHANGES CULTURELLES  Suivre la vie du site Canada   Politique de publication

Haitimonde Network